Recherche – Accueil

La bioimpédance est l’analyse des caractéristiques électriques du vivant. Ces données permettent d’explorer des paramètres physiologiques, effectuer le suivi d’un médicament, d’une pathologie, les effets d’un entrainement, d’un régime alimentaire…

Elle bénéficie aujourd’hui de l’avancée des composants électroniques, lui permettant une meilleure répétabilité et justesse de mesure. Cette méthode, non invasive, trouve ses applications dans de nombreux  domaines de recherche, au sein de la communauté scientifique internationale : néphrologie, cardiologie, oncologie, nutrition, explorations fonctionnelles, sciences du sport, végétaux…

BioparHom, issue de l’Université de Technologie de Compiègne,  a développé le Z-Scan, outil technique de recherche permettant d’exploiter la bioimpédance :

–       Monitoring des data électriques de tous tissus/êtres vivants (Résistance, Réactance, Impédance, Angle de phase multifréquence de 1 à 1000 khz),

–      Données caractéristiques du modèle de Cole-Cole (Fc, Rc, Xc)

–      Vecteur d’impédance de Piccoli

Option « Homme »

–     Data Z-Scan ci-dessus

–     Monitoring des indices de composition corporelle du sujet corps et segment

–     Equations tissulaires et hydriques indépendantes (159 203 bilans de composition corporelle déjà effectués pour 43 887 personnes)

 Option « Petit Animal »

BioparHom a mis au point une première solution semi-invasive pour le « petit animal » de laboratoire. La société finalise actuellement une solution totalement non invasive pour accéder aux mêmes paramètres que pour l’Homme.